ATHLÈTES

A la découverte du Trek Cyclocross Collective

En plus d’une équipe World Tour en cyclisme sur route, d’une équipe en VTT et des triathlètes de classe mondiale, Trek gère également de nombreux autres...

En savoir plus

array(37) { ["id_leoblog_blog"]=> string(3) "263" ["id_leoblogcat"]=> string(2) "25" ["position"]=> string(2) "17" ["date_add"]=> string(10) "2020-09-24" ["active"]=> string(1) "1" ["user_id"]=> string(1) "0" ["hits"]=> string(3) "349" ["image"]=> string(17) "b-i-kbfskbg-o.jpg" ["thumb"]=> string(0) "" ["date_upd"]=> string(19) "2020-10-16 15:27:38" ["video_code"]=> string(0) "" ["params"]=> NULL ["featured"]=> string(1) "0" ["indexation"]=> string(1) "1" ["id_employee"]=> string(1) "3" ["product_ids"]=> NULL ["author_name"]=> string(0) "" ["id_lang"]=> string(1) "3" ["meta_description"]=> string(0) "" ["meta_keywords"]=> string(0) "" ["meta_title"]=> string(46) "A la découverte du Trek Cyclocross Collective" ["link_rewrite"]=> string(45) "a-la-decouverte-du-trek-cyclocross-collective" ["content"]=> string(10917) "

Apporter un soutien professionnel aux amateurs

Santini:Pour faire simple, le Trek Cyclocross Collective, qui consiste à soutenir les coureurs vétérans régionaux et locaux indépendants aux Etats-Unis, s’avère être un projet intéressant pour une marque prestigieuse comme Trek. Mais le collectif, n’est pas une équipe professionnelle, ni un club, alors chez Trek quel rôle le programme joue-t-il ?

Scott Daubert (responsable des parrainages chez Trek) : La principale raison pour laquelle le programme existe, c’est le lien social, c’est-à-dire, connecter le héros du cyclocross avec son détaillant local. De cette manière, le revendeur peut s’associer au coureur de la meilleure des manières. Le magasin crée un lien direct avec les personnes ce qui permet d’augmenter la visibilité des produits Trek en vente. Ainsi le cycliste garde le contact avec les nouveautés et les spécificités techniques mises en avant par notre marque. A titre d’exemple, on organise des visites scolaires, des conférences ou bien encore on offre un support à une course locale ou enfin on se rend disponible dans un point de vente locale.

SMS:Considérez-vous qu’il s’agît plutôt d’un programme d’ambassadeurs ou d’une équipe ?

Scott Daubert: Le collectif, c’est avant tout un programme qui regroupe des ambassadeurs. Chaque fois que j’en parle à nos partenaires, comme SRAM, ou Challenge Tires, ou à n’importe quel autre, cela s’apparente à un programme d’ambassadeurs comme n’importe quel autre. Il y a beaucoup d’athlètes de haut rang dans le collectif, des gars passionnés par les courses. Nous pourrions aussi aspirer à plus probablement, parce que nous semblons organisés et nous avons un groupe diversifié de coureurs, tous talentueux. Mais nous sommes en fait un programme amateur dont les athlètes roulent parce qu’ils aiment faire du vélo.

SMS: Est-ce aussi un objectif pour Trek d’aider certains des bons athlètes sur les marchés régionaux avec le soutien qu’ils ne pourraient pas obtenir autrement ?

Scott Daubert: Surement. Le programme a commencé à soutenir les coureurs régionaux à partir de 2012. Matt Shriver (un employé de Trek qui est devenu plus tard le directeur technique de l’équipe Trek Segafredo World Tour) a donné vie au programme. À l’époque, comme je l’ai dit, il s’agissait d’un projet visant à soutenir les athlètes régionaux ; il a ensuite évolué vers un programme qui cherche à ajouter de la valeur et connecter le public avec nos magasins et donner la parole à la marque Trek.

SMS:Combien de coureurs sont intégrer au programme ?

Scott Daubert:Chaque année le budget alloué me permet de m’occuper de 15 athlètes participant à des évènements de cyclocross. Il s’agit d’une équipe composée d’hommes et de femmes, d’adultes et de jeunes. Nous avons eu une athlète de 58 ans qui était championne nationale et aussi de très jeune fille dans le collectif.

SMS:Que vous a amené le Programme Trek Cyclocross Collective

Tricia Fleischer(Deuxième année à l’intérieur du Collectif, Fleischer est une vétérane de haut niveau souvent dans le top 10 des courses UCI. Elle compte aussi à son actif, 14 victoires Elite et un titre de championne US des vétérans femme (+40) en 2019) : « Je viens du Midwest, et mon premier vélo c’était un Trek. C’est certainement l’une des raisons pour laquelle j’ai de l’affection pour la marque et j’apprécie aussi sa politique en matière d’aide et notamment sur la promotion du mouvement cycliste féminin. Ainsi quand Trek m’a demandé de rejoindre le collectif, Trek Cyclocross Collective je n’ai pas hésité, c’était un honneur et un privilèg.

David Hildebrand, Jr. C’est sa 3e saison avec le Trek Cyclocross Collective, Hildebrand est l’un des vétérans du cyclocross depuis 2008. 4e des Nationals 2017 aux Etats Unis. A concouru en Belgique en 2018 aux Championnats du monde CX de Mol. Il était déjà ambassadeur Trek pour le cyclisme sur route via son magasin de vélo. Il a vu de ses propres yeux comment Trek soutenait les magasins, les clubs et les communautés locales. « J’ai aussi eu de l’expérience avec Trek Collective dès le début en tant qu’athlète alors que j’étais dans le New England, et ils étaient toujours disponibles. Enfin, lors d’un déplacement en Belgique pour les Mondiaux, je pouvais voir à quel point les membres du collectif avaient du plaisir sur leur vélo, se défiant et s’aidant les uns les autres pour obtenir le meilleur résultat. C’était quelque chose dont je voulais faire partie et j’ai pensé qu’il s’inscrirait dans ce que je faisais déjà dans ma communauté sportive locale.

Ressouder le groupe

SMS:Quel support fournit le programme aux athlètes ?

Tricia Fleischer:Une des valeurs fortes mais difficilement mesurable économiquement est le support à l’équipe. Souvent, comme nous sommes en déplacement partout dans le monde, je me présente à des courses locales seul ou avec mon mari. En tant que seule coureuse dans le Nord-Ouest du Pacifique, je travaille souvent seule ou avec le support d’une autre équipe. La grande chose à propos de notre équipe, c’est que lorsque nous voyageons dans tout le pays pour les courses UCI, nous pouvons souvent compter sur d’autres coureurs dans la famille Trek. Les Championnats nationaux 2019 m’ont montré à quel point nous sommes incroyablement chanceux d’avoir le soutien de Scott et de Trek. Le soutien que nous avons reçu de la part de Scott, Tom e Josh était du plus haut niveau (parce que ces gars-là travaillent avec des professionnels !). Il y a un élément de stress et d’anxiété qui caractérise les compétitions et quand vous avez des gens qui vous aident à le soulager afin que vous puissiez vous concentrer sur tout ce qui touche à la course, cela fait une énorme différence. Je ne sais pas si j’aurais réussi cette semaine sans leur soutien.

David Hildebrand Jr.: Le plus important, c’est l’équipe, les gens. Tout le monde s’aide les uns les autres à donner le meilleur de lui-même, avant les courses, pendant et après les courses. Dans les grandes compétitions, nous avons également la chance d’avoir une équipe qui peut travailler sur les vélos, les réparer et nous remettre ainsi dans les meilleures conditions de course. Je fais ainsi partie de quelque chose de plus grand que moi. C’est un grand projet et, surtout, quel que soit le résultat, beaucoup de plaisirs et de rires !

SMS: Que demande-t-on de faire aux membres envers le collectif ?

Scott Daubert: Chacun d’entre eux doit participer aux événements cyclocross Trek (un week-end de courses de cyclocross à l’usine de l’entreprise à Waterloo, Wisconsin, avec comme point culminant une course de Coupe du monde UCI). Cette course est généralement au début de la saison. Nous passons un peu de temps à faire une sorte de préparation personnalisée pour le groupe en vue des courses. Au sein de notre groupe, il y a beaucoup de passion, en fait, nous finissons souvent par nous rencontrer aussi dans les équipes nationales. Nous demandons également aux coureurs d’être des ambassadeurs actifs dans leurs communautés locales.

Tricia Fleischer: J’ai commencé à courir à 32 ans, je n’étais pas cycliste avant et je n’ai que sept saisons derrière moi... Je me souviens encore assez bien ce que c’était que d’être nouvelle dans ce sport. J’aime aider les gens, en particulier les autres filles pendant la préparation. C’est vraiment spécial quand vous voyez quelqu’un apprendre quelque chose - et puis vous vous retrouvez à la course locale et ils vous disent que cette nouvelle compétence qu’ils ont appris les a aidé dans le succès de la course ! Au début de la saison, j’attends plus les conférences que les courses ! J’aime aussi répondre à des questions sur mes vélos et j’ai certainement influencé les gens dans le Nord-Ouest du Pacifique pour monter à bord de la planète vélo

David Hildebrand Jr.:Je suis sûre que la plupart d’entre nous sont déjà fermement enracinés dans notre communauté cyclocross en pratiquant ces activités et en soutenant les magasins de vélos locaux. Pas tant parce qu’il en a besoin, mais parce qu’il aime ça, parce qu’il le veut, et parce que c’est notre communauté. Par exemple, dans ma région, je collabore avec mes amis et des gens d’autres clubs qui font la promotion/soutenir les compétitions de formation. Dans les courses locales, il m’arrive de faire des tours d’échauffement avec mon fils (13 ans) et avec des enfants de son âge. Nous nous arrêtons plusieurs fois le long du chemin ; Je leur montre quelques points clés à considérer et puis je vais vous expliquer comment les traiter. Parlons de la préparation de leur course et de la façon dont ils prévoient de gérer le parcours. Plusieurs fois, d’autres nous voient à ces points dans le chemin et viennent écouter pour voir comment faire face à une section. Sans s’en rendre compte, un groupe de passionnés est formé qui suivent ce que vous dites, et vous commencez à parler de magasins, de trucs, de trucs et de stratégies pour les courses. Et il n’y a pas que les enfants : ce sont des parents et d’autres coureurs qui s’échauffent sur le parcours. C’est absolument la meilleure partie et je ne peux pas attendre pour chaque course à venir!

SMS: Scott, le COVID-19 a grandement influencé le programme cette saison ? Les coureurs répondent-ils présents ? Publient-ils toujours sur les réseaux sociaux et travaillent-ils avec leurs magasins locaux ?

Scott Daubert: Heureusement, jusqu’à maintenant, je n’ai pas entendu parler de quelqu’un qui a perdu son emploi à cause de la pandémie. Tout le monde a eu la chance, au pire certains sont restés en télétravail et personne à ce que je sache n’a été empêché de faire du vélo. En revanche aucune des personnes que nous soutenons en Amérique du Nord n’a prévu une course. Donc en ce moment il n’y a pas de courses. Mais comme vous pouvez l’imaginer, tout le monde est encore à vélo et continuent à en parler sur les réseaux sociaux. C’est ça la beauté de soutenir les athlètes du collectif.

Photo credits: BEN ELKINS

" ["description"]=> string(733) "

En plus d’une équipe World Tour en cyclisme sur route, d’une équipe en VTT et des triathlètes de classe mondiale, Trek gère également de nombreux autres programmes de parrainage. Un exemple est le Trek Cyclocross Collective, un collectif de coureurs de cyclocross élite et vétérans venant de toute l’Amérique. Le programme offre à ces athlètes un soutien professionnel en assurant la promotion du mouvement cycliste et en connectant les coureurs et les ambassadeurs avec les concessionnaires Trek et leurs clients. Pour mieux comprendre les détails du projet et du parrainage, nous avons rencontré le responsable des parrainages Scott Daubert ainsi que les athlètes Tricia Fleischer et David Hildebrand Jr.

" ["tags"]=> string(0) "" ["title"]=> string(46) "A la découverte du Trek Cyclocross Collective" ["category_link_rewrite"]=> string(8) "athletes" ["category_title"]=> string(9) "ATHLÈTES" ["preview_url"]=> string(76) "https://www.santinicycling.com/img/leoblog/b/1/263/570_330/b-i-kbfskbg-o.jpg" ["image_url"]=> string(94) "https://www.santinicycling.com/themes/santini/assets/img/modules/leoblog/1/b/b-i-kbfskbg-o.jpg" ["preview_thumb_url"]=> string(0) "" ["thumb_url"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["category_link"]=> string(51) "https://www.santinicycling.com/fr/news/athletes-c25" ["link"]=> string(89) "https://www.santinicycling.com/fr/news/a-la-decouverte-du-trek-cyclocross-collective-b263" ["author"]=> string(17) "Giulia Bertuletti" ["author_link"]=> string(47) "https://www.santinicycling.com/fr/news?author=3" }

A la découverte du Trek Cyclocross Collective

En plus d’une équipe World Tour en cyclisme sur route, d’une équipe en VTT et des triathlètes de classe mondiale, Trek gère également de nombreux autres...

En savoir plus

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
In 2019, Quinn Simmons became the first American to win the UCI Junior Road World Championships since 1991. His accomplishment was no surprise to cycling...

Lire la suite

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Endurance athlete James Golding had intended to compete for the solo win at Race Across America this June. Then Coronavirus intervened, throwing all his...

Lire la suite

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Strong, loving multitaskers – mums are all this and much more! They constantly juggle their lives as mothers with their work and their passion. English...

Lire la suite

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
Santini Cycling Wear’s partnership with the Italian-Japanese NIPPO Vini Fantini Faizanè team is to continue for a second year with the Italian brand official...

Lire la suite

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre